Ecran Village

Cinéma associatif à Vernoux, Lamastre, St Jean Chambre et Chalencon (07)

 

Du 07 au 20 décembre (3 films) 14 décembre, 2011

Classé dans : Archives — Moïse @ 14:02

LE GRUFFALO

legruffalo.jpg
Film de Jakob Schuh & Max Lang (animation – Allemagne / Angleterre – 2011 – 0h45 – V.F.)
Avec les voix de Zabou Breitman, Pierre Lognay, Jean-Daniel Nicodème, Bernard Faure …

Tous public, à partir de 3 ans

Un programme monstre ! Un dragon, un monstre ou un loup, vous connaissez, mais un Gruffalo ? Il a des oreilles toutes crochues, une affreuse verrue sur le bout du nez, des griffes acérées, des épines roses sur le dos, une paire de cornes et des dents aiguisées dans une mâchoire d’acier ! Effrayant, non ? Entre l’ours et le sanglier, cet animal est le fruit de l’imagination d’une espiègle souris, inventé pour faire fuir les prédateurs qui en veulent à ses grandes oreilles… L’histoire est racontée par une maman écureuil à ces petits. Trente minu­tes d’un joli conte, signé Jakob Schuh et Max Lang, pour prôner la supériorité du verbe sur la force physique. Véritable phénomène outre-Manche, cette adaptation du livre de Julia Donaldson et Axel Scheffler, un immense succès de librairie, a été nommée aux Oscars 2011 et primée au festival d’Annecy 2010. Présenté avec les courts métrages « Pierre et le dragon épinard », « Loup y es-tu ? » et « Mon monstre et moi ». Trois courts tout aussi plaisants, simples, drôles et bien rythmés.

Lamastre (centre culturel) :
vendredi 09 décembre à 10h (séance scolaire ouverte à tous)
samedi 10 décembre à 16h
samedi 17 décembre à 16h

Vernoux (salle du lac aux ramiers) :
mercredi 07 décembre à 16h
lundi 12 décembre à 9h30 (séance scolaire ouverte à tous)
mercredi 14 décembre à 16h
lundi 19 décembre à 17h

St Jean Chambre (espace Balmont) :
jeudi 08 décembre à 10h (séance scolaire ouverte à tous) 

 

LE TABLEAU

afficheletableau.jpg
Films de Jean-François Laguionie (animation – France -  2011 – 1h16)
Avec les voix de Jessica Monceau, Adrien Larmande, Thierry Jahn, Julien Bouanich …
Tous public, à partir de 6 ans

Le peintre est un dieu cruel. Il n’a pas achevé son tableau. Il a abandonné les créatures qui y résident à leur société hiérarchisée. Éclatants de couleurs, arrogants et rondouillards, les personnages finis, les Toupins, y forment la caste dirigeante. Dans l’ombre, exploités, maltraités, il y a les mal peints, les inachevés, les Pafinis. Et, tout en bas de l’échelle… picturale, se terrent de pauvres esquisses, les Reufs dont les lignes noires rappellent Giacometti. Pour rétablir l’égalité, une petite délégation, toutes classes confondues, décide de quitter le tableau pour retrouver le peintre. L’idée est lumineuse. Elle est le malin prétexte à une rêverie sur l’art. Chaque étape de l’aventure, d’une toile à l’autre, dans un atelier abandonné, correspond à un hommage. L’odyssée mène de Modigliani et Cézanne à Picasso et sa période bleue, en passant par une géante alanguie, que l’on croirait dessinée par Matisse. Jean-François Laguionie est un cinéaste rare. Son précédent long métrage animé date de 2004. Dans L’Île de Black Mór, conte maritime, le jeune héros était déjà un laissé-pour-compte, un orphelin en quête d’identité. Le cinéaste reprend et amplifie ici la dénonciation du racisme, des inégalités sociales. Quant à l’enquête sur le mystérieux peintre qui ne cesse de se dérober, elle captive, vertigineuse mise en abîme de la création, où chaque oeuvre ouvre sur une autre, et où l’artiste lui-même n’est, peut-être, que le rêve de quelqu’un d’autre… J-F. Laguionie nous offre ici une palpitante aventure, doublée d’une fable humaniste. Le raffinement du graphisme et la pertinence de l’écriture font de ce film une magnifique réussite.

Lamastre (centre culturel) :
samedi 10 décembre à 17h

lundi 12 décembre à 14h
(séance scolaire ouverte à tous)
mardi 13 décembre à 18h

Vernoux (salle du lac aux Ramiers) :
mercredi 07 décembre à 17h
dimanche 11 décembre à 15h

St Jean Chambre (espace Balmont) :
jeudi 08 décembre à 14h (séance scolaire ouverte à tous)

 

UN MONSTRE À PARIS

afficheunmonstrea768paris.jpg
Films de Éric Bergeron (animation – France -  2011 – 1h22)
Avec les voix de Vanessa Paradis, Mathieu Chédid, Gad Elmaleh, François Cluzet …
Tous public, à partir de 6 ans

2011 sera décidément l’année de Paris au cinéma : Woody Allen ressuscite avec Minuit à Paris une ville Lumière de fantasme aux tons doux et nostalgiques, et Martin Scorsese, avec son Hugo Cabret, va faire revivre le Paris de George Méliès. Alors, Woody Allen, Martin Scorsese, Bibo Bergeron, même combat ? Pourquoi pas ? Après huit années passées chez DreamWorks à réaliser, entre autres, Gang de ­requins, le frenchie Bibo Bergeron aurait pu revenir « américanisé ». Ce n’est pas le cas, bien au contraire. Dans Un monstre à Paris, il nous plonge dans le Paris de 1910 inondé par la crue de la Seine . Et de la Seine à la scène du cabaret de ­Montmatre, il n’y a que quelques brasses. Lucille chante à L’Oiseau rare et enchante son public. Mais l’atmosphère est à la terreur. Un monstre sème la panique dans la capitale. En mettant le nez dans les expériences d’un savant Cosinus, deux jeunes gens libèrent une créature de cauchemar dans les rues de Paris. De cauchemar ? Pas tout à fait. Car le monstre a été exposé à un produit qui lui donne un talent musical et choral hors du commun. Ce monstre-là, Lucille va en percer le mystère, et le prénommer Francœur, à cause de son cœur pur, de sa voix cristalline. Les personnages croqués à la ­Franquin sont largement inspirés par les voix qui les interprètent. Le charme de ce film d’animation tient au délicieux duo formé par Vanessa Paradis et Matthieu Chedid, dans la peau de cette puce géante au talent monstre et qui ne ferait pas de mal à une mouche. Les chansons et la musique composées par -M- sont un pur moment de poésie. Ciselées sur un mode intemporel, elles apportent un supplément d’âme et de magie. Un monstre à ­Paris aurait fait une formidable comédie musicale animée. Les notes d’humour, la fraîcheur des images, le duo envoûtant que forment M et Vanessa Paradis, la poésie qui nimbe le tout font de ce film un joli rendez-vous pour les grands et les petits.

Lamastre (centre culturel) :
jeudi 15 décembre à 14h15
(séance scolaire ouverte à tous)

samedi 17 décembre à 17h
mardi 20 décembre à 15h
(séance en partenariat avec le centre de loisir La Ribambelle, ouverte à tous)

Vernoux (salle du lac aux Ramiers) :
mercredi 14 décembre à 17h
dimanche 18 décembre à 15h
lundi 19 décembre à 18h

Chalencon (salle polyvalente) :
dimanche 18 décembre à 17h30

 

Commenter

 
 

loladu84mdr |
shaolin13 |
Silyvor Movie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | PHILIPPE PINSON - ...
| Playboy Communiste
| STREAMINGRATOX