Ecran Village

Cinéma associatif à Vernoux, Lamastre, St Jean Chambre et Chalencon (07)

 

Du 09 au 15 mai (2 films) 15 mai, 2012

Classé dans : Archives — Moïse @ 23:24

SUR LA PISTE DU MARSUPILAMI

Du 09 au 15 mai (2 films) dans Archives affiche-sur-la-piste-du-marsupilami
Film de Alain Chabat (Comédie – France – 2012 – 01h45)
Avec Jamel Debbouze, Alain Chabat, Fred Testot, Géraldine Nakache, Lambert Wilson …
Film tout public, à partir de 6 ans

En Palombie, un petit escroc, Pablito, arnaque le touriste en sauvant des perroquets faussement mourants. À Paris, Dan Geraldo, reporter télé ringard, est menacé d’être viré s’il ne rapporte pas un scoop dans les dix jours. L’un va devenir le guide de l’autre, dans cette petite dictature sud-américaine dominée par un militaire (Lambert Wilson) porté sur la chansonnette et flanqué d’un botaniste traqueur d’orchidées. Plus précisément de cette orchidée très spéciale qui est la nourriture du Marsupilami. Car, quand Dan Geraldo arrive en Palombie, il ne se doute pas qu’il va faire la plus incroyable des découvertes: le Marsupilami, animal mythique et facétieux, existe vraiment !!! Houba houba, hop! Il mesure 80 cm, pèse 35 kg, dispose d’une queue de 8 m, vit en forêt tropicale et a fait, bien avant Gaston Lagaffe, le succès du dessinateur André Franquin. Alain Chabat aime la bande dessinée. Il l’a prouvé avec Astérix et Obélix : mission Cléopâtre. Et récidive aujourd’hui avec ce film d’aventures bâti autour du Marsupilami et conçu en hommage à Franquin. On retrouve le ton tendre et blagueur du dessinateur, son humour potache et sa délicieuse Palombie, concentré de clichés sur l’Amérique latine. Au centre de cet univers, Chabat crée deux personnages : Dan Geraldo, qu’il joue lui-même, un reporter imbécile mais gentil, et Paquito (Jamel Debbouze), un arnaqueur de première. Leurs aventures vont les mener sur la trace du fameux Marsupilami et surtout d’une amitié qui paraissait, au départ, fort mal engagée. Bref, il invente une comédie d’aventures exotique et bordélique, joyeux bric-à-brac bariolé, farfelu, bourré de trouvailles délirantes. Bien sûr, l’humour décalé des Nuls imprègne le film de bout en bout. Et le résultat est un spectacle familial jalonné de séquences mémorables. Au milieu se prélasse le miraculeux animal de Franquin, très à l’aise dans cette fatrasie qu’il enjolive de toutes les arabesques de sa queue interminable. On l’adopte!

Ce film est précédé du court métrage:
FOUTAISES
Film de Jean-Pierre Jeunet
(Fiction – France – 1989 – 7’18″)

Tout ce que j’aime. Tout ce que je n’aime pas. Jeunet, plus de dix ans après, réemploiera le gimmick consistant à caractériser ses personnages à travers ce qu’ils aiment et ce qu’ils n’aiment pas dans Le fabuleux destin d’Amélie Poulain

Lamastre (centre culturel)
vendredi 11 mai à 18h
samedi 12 mai à 21h

Vernoux en Vivarais (salle du Lac)
mercredi 09 mai à 17h
samedi 12 mai à 17h
lundi 14 mai à 18h

Chalencon (salle polyvalente)
dimanche 13 mai à 17h30

St Jean Chambre (espace Balmont)
mardi 15 mai à 20h30


I WISH, NOS VŒUX SECRET

AFFICHE-I-WISH dans Archives

Film de Kore-Eda Hirokazu (Comédie dramatique – Japon – 2012 – 02h08 – V.O.S.T.)
Avec Koki Maeda, Ohshirô Maeda, Ryôga Hayashi…

Hirokazu Kore-eda est un subtil portraitiste de l’enfance. Il en connaît tous les secrets, tous les parfums, des plus légers aux plus graves, des plus doux aux plus joyeux. Le grand cinéaste japonais s’était déjà attardé dans cet univers avec Nobody Knows (2004) pour en tirer une tragédie poignante, celle de quatre gamins abandonnés par leur mère et livrés à eux-mêmes. I Wish est, à l’inverse, une chronique enfantine lumineuse et solaire. L’histoire de deux frères séparés par le divorce de leurs parents. L’aîné, Koichi, 12 ans, s’est installé dans le sud de l’île de Kyushu, avec sa mère et ses grands-parents. Ryunosuke, le cadet, vit au nord auprès de son père, guitariste rock. Les deux gamins restés complices se téléphonent tous les jours. Le sérieux et nostalgique Koichi rêve que leur famille soit de nouveau réunie. Quant à l’espiègle et rieur Ryunosuke, c’est un petit bonhomme débrouillard, qui cultive son potager et mène son père artiste à la baguette. Les deux frères se mettent à croire qu’un miracle pourrait se produire au point où se croiseront les TGV de la nouvelle ligne qui relie leurs deux régions. Leurs vœux les plus chers pourraient alors se réaliser. Ils décident de faire l’école buissonnière et entraînent leurs copains dans l’aventure. Sept gamins avec des vœux plein les poches: épouser la bibliothécaire, devenir joueur de base-ball professionnel ou le Motard Masqué, être actrice ou bien encore ressusciter le petit chien Marble que l’un d’entre eux transporte mort dans son sac à dos… Ce sera, à travers champs et voies ferrées, un voyage initiatique vers l’âge adulte. Kore-eda, sorte de Truffaut nippon, filme à hauteur d’enfant. Il capte avec sobriété et justesse leurs désirs, leurs maux et leurs mots tout comme leurs rapports avec les adultes. Il s’est entouré d’une bande de gamins formidables, à commencer par les deux petits acteurs Koki et Oshiro Maeda, également frères dans la vie. Gamin, Kore-eda avait appris à mettre de la distance, de la froideur dans ses relations avec ses parents pour ne pas être impliqué dans leurs perpétuelles disputes. Il rêvait d’être romancier. Mais c’est finalement le cinéma qui est entré par effraction dans son existence. En séchant ses cours de littérature, il s’aventure par hasard sur le chemin de la fac dans une salle d’art et d’essai. Et il y découvre sa vocation. Son œuvre, jusqu’à présent, ressemblait à un long questionnement sur la mort, le deuil, la mémoire et sur le temps qui passe. Avec ce huitième long-métrage, Kore-eda a accompli un petit miracle, plein de vie et de grâce.

Lamastre (centre culturel)
jeudi 10 mai à 21h
vendredi 11 mai à 21h

Vernoux en Vivarais (salle du Lac)
dimanche 13 mai à 17h
lundi 14 mai à 21h

Chalencon (salle polyvalente)
dimanche 13 mai à 20h30

 

Commenter

 
 

loladu84mdr |
shaolin13 |
Silyvor Movie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | PHILIPPE PINSON - ...
| Playboy Communiste
| STREAMINGRATOX