Ecran Village

Cinéma associatif à Vernoux, Lamastre, St Jean Chambre et Chalencon (07)

 

Du 27 juin au 03 juillet 3 juillet, 2012

Classé dans : Archives — Moïse @ 9:04

SUR LA ROUTE

Du 27 juin au 03 juillet dans Archives affiche-sur-la-route
Film de Walter Salles (Road-movie – France / USA / Brésil – 2012 – 2h17 – V.O.S.T.)
Avec Garett Hedlund, Sam Riley, Kristen Stewart, Amy Adams …

Au lendemain de la mort de son père, Sal Paradise, apprenti écrivain new-yorkais, rencontre Dean Moriarty, jeune ex-taulard au charme ravageur, marié à la très libre et très séduisante Marylou. Entre Sal et Dean, l’entente est immédiate et fusionnelle. Décidés à ne pas se laisser enfermer dans une vie trop étriquée, les deux amis rompent leurs attaches et prennent la route avec Marylou. Assoiffés de liberté, les trois jeunes gens partent à la rencontre du monde, des autres et d’eux-mêmes. Trois personnages en quête de moteur : Dean (Garrett Hedlund), l’étoile filante joliment bodybuildée, prêt à toutes les transes et toutes les trahisons, passant toujours la vitesse supérieure même s’il est déjà au maximum de la puissance ; Jack (Sam Riley), le Kerouac de la bande qui prend note tout au long du film des ébats des uns et des autres, et qui finit par prendre en main son destin, jouant les grands pianistes sur sa vieille Remington où le manuscrit de « Sur la route » semble défiler devant ses yeux comme si le texte lui-même dictait sa propre légende ; Marylou (Kristen Stewart), la nouvelle séductrice du cinéma américain. Trois bombes d’acteurs qui incarnent le roman de Kerouac, avec en renfort Kirsten Dunst, l’amoureuse éconduite, et le mémorable Viggo Mortensen dans le rôle de William Burroughs, le plus fou de la bande. Mais l’acteur principal, c’est encore la route, soit l’infini paysage américain qu’arpente sans relâche la caméra de Salles, qui a fait le juste choix de la liberté endiablée sur celui de l’adaptation littérale. Même s’il a été mille fois cité au cinéma, le roman de Jack Kerouac, manifeste de la Beat génération, n’avait jamais été adapté. Walter Salles s’en est chargé, s’appuyant sur l’expérience qu’il a acquise avec Carnets de voyage (2004), autre biographie en forme de road-movie située elle aussi dans les années 50. Et le cinéaste brésilien s’en tire plutôt bien, imposant à son film le même rythme jazzy que celui qui avait accompagné et inspiré le jeune écrivain. Face à l’impeccable Sam Riley, à la fois témoin et acteur, Garrett Hedlund incarne avec une énergie sans limites le charismatique Dean Moriarty, inlassable explorateur de nouveaux moyens de transports, surtout amoureux – il essayait toutes les positions, à deux ou à plusieurs, à voile et à vapeur. Kirsten Dunst et surtout Kristen Stewart sont très bien dans le rôle des petites amies toujours partantes, mais forcément déçues quand elles découvrent que la fidélité est incompatible avec la liberté. Avec le recul, le voyage de ces pionniers peut paraître limité si on le compare aux expériences plus radicales des décennies suivantes, mais il a le mérite d’être le premier du genre, et ses interprètes réussissent à nous faire partager l’excitation de la découverte.

Ce film est précédé du court métrage:
LA CARTE
un film de Stéfan Le Lay
(Animation – France – 2009 – 7’40 »)

Un jeune homme qui vit dans une carte postale en couleur tombe amoureux d’une jeune femme qui vit dans une carte postale en noir et blanc. Il est prêt à tout pour la rejoindre et rester avec elle.

Lamastre (centre culturel) :
samedi 30 juin à 18h & 21h

mardi 03 juillet
à 21h

Vernoux (salle du lac) :
dimanche 01 juillet à 17h
lundi 02 juillet à 18h & 21h

Chalencon (salle polyvalente) :
dimanche 01 juillet à 20h30

 

 

Commenter

 
 

loladu84mdr |
shaolin13 |
Silyvor Movie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | PHILIPPE PINSON - ...
| Playboy Communiste
| STREAMINGRATOX